Donner au suivant : Vente de garage

Posted by Eve Marie on mercredi 4 juin 2014. Filed under:

Un beau samedi après-midi, c'est la saison des ventes de garages. Je me promène avec mes poulettes: Tiens une table pleine de jouets. 2 jeunes demoiselles, qui ont visiblement dépassé l'âge de ces petites babioles, sont derrière la table et discutent. Mes filles sont enchantées devant tant de rose/mauve/fushias, petshops, pouliches, etc. Les prix sont, disons-le, très élevés pour des jouets usagés, dont certains ont des marques au visage. 

-Comprenez-moi bien, nous achetons souvent des jouets usagés. Nous aimons leur donner une 2e vie, parfois nous réparons des jouets qui ne fonctionnent plus à leur plein potentiel, nous rhabillons et recoiffons les poupées qui ont perdu un peu de leur éternelle jeunesse. Bien entendu, la maman de 3 mousses que je suis, est bien heureuse de faire ''des bonnes affaires'' et de montrer aux enfants les principes de la réutilisation, de la récupération et de donner une seconde vie. 


Me voilà donc agenouillée, avec ma petite dernière, à la recherche d'une aubaine dans ce tas de babioles.
La jeune fille derrière la table me tend un sac qui contient 5-6 petites pouliches : 
'' Tenez madame, c'est 5 $ pour le sac, je pense que votre fille aimerait''. 

Ma princesse, du haut de ses 2 ans, s'exclame  : '''hoooo ouiiiii chaaaaa''. 
Mais voilà qu'arrive ''la mère, sortie de nulle part''. Elle m'arrache le sac des mains et le redonne brusquement à sa fille. 
'' C'EST IMPOSSIBLE QUE CE SOIT 5 $ DU SAC, FRANCHEMENT, ÇA VAUT UNE FORTUNE, ÇA C'EST 5 $ DE LA POULICHE''. 
Je suis bouche-bée ! Je prends la main de ma poule-poule et m'en vais, elle pleure. 

Ce message s'adresse donc à ceux qui achètent des jouets neufs dans l'espoir de les revendre ''à bon prix'' et ainsi récupérer en partie leur ''investissement''. Ces gens qui pensent que leurs articles, maintenant usagés, valent encore 70-90 % de leur prix d'origine. Il y a peut-être aussi un peu d'esprit de surconsommation derrière cette attitude. Je ne dis pas qu'il faut donner ces jouets /objets, mais le but d'une vente de garage n'est-il pas de ''débarrasser'' le sous-sol ? De permettre à d'autres enfants de profiter de ces morceaux de plastique pour encore quelques temps ? Le but d'une vente de garage n'est-il pas de permettre à des enfants de comprendre les rudiments de la transaction : Vendre ses objets pour faire de la place et en acheter des nouveaux ou alors d'avoir un petit budget pour dénicher un jouet dont ils ont envie ? Pour les adultes, le but de la vente de garage n'est-il pas de trouver un article que nous cherchons, ou pour lequel nous n'avons pas les moyens neuf ? Le principe de la vente de garage est souvent basé sur celui de ''donner au suivant'', je laisse mes articles à bon prix, pour que quelqu'un puisse se l'offrir, que cet objet ait une seconde vie et bien entendu que cette personne n'ait pas à en acheter un neuf, tout emballé, qui sort de l'industrie polluante. 

Pour continuer l'histoire, je me suis rendue chez France (l'hôtesse de ce blogue), elle aussi tenait une vente de garage cette journée là. Ma fille trouve au fond d'une boîte une belle pouliche, sur un scooter avec un casque. La fille de France me dit : ''C'est 3 $ pour l'ensemble''.
Ma poule me regarde avec des yeux interrogateurs, elle ne se fera pas prendre 2 fois :
''BON LÀ ON JASE !'' Dis-je. 
France, tu peux dire à ta fille que sa pouliche a eu droit au traitement royal. MERCI :)

Enfin, pour clore l'histoire, le jour suivant, je fais mes petites commissions. Moi qui n'ai jamais regardé le prix des pouliches, je m'intéresse à elles quelques instants: 5 $ avec tous ses petits accessoires. Tiens tiens ! Bien entendu, je ne les ai pas achetées, mes poulettes en ont déjà une à la maison (qui a très certainement reçu de l'amour et qui en recevra encore pour quelques années). 

No Responses to Donner au suivant : Vente de garage