Cuisiner à la poêle de fonte (culotter une poêle)

Posted by Eve Marie on vendredi 11 avril 2014. Filed under: , ,

Un petit plaisir jugé ''rétro''. Elles n'ont plus trop la cote de nos jours. Avec l'avenue des poêles anti-adhésives on a rapidement relayé la fonte aux fond des tiroirs. On en retrouve systématiquement dans les ventes de garages et les marchés aux puces. Les pauvres mal-aimées ! On va changer ça aujourd'hui voulez-vous ?
Perso, j'adore. Je trouve que les poêles/chaudrons de fontes offrent de nombreux avantages:  
-  Elles sont économiques étant donné leur durée de vie (à vie...)
- Elles sont naturelles et non-cancérigènes en ce sens qu'elles ne dégagent pas de toxines lorsqu'elles sont chauffées / rayées / lavées, etc. 
- La cuisson est toujours uniforme puisque la fonte a une excellente conductivité thermique
- Proposées dans toutes sortes de formes. Ovales, carrées, rondes, rainurées pour les viandes et poissons, etc. Leur usage est illimité.
- Elles ne se déforment pas et ne brisent pas (ou presque, il faudrait être très malchanceux)
- Bien entretenues, elles ne collent pas. On peut littéralement y faire cuire un oeuf ! 
- On dirait que tout goûte meilleur  !!! 
- Elle ne craint pas les ustensiles en métal (out le plastique)
- Oui elles sont lourdes, mais vous ne trouvez pas que cela leur confère un aspect solide et durable ? 

Et pour moi elles ont une valeur chaleureuse, une transmission de génération en génération, un ustensile capable de traverser les âges pour peu que l'on s'y attarde. 


Poêles culottées 

1. Pour bien débuter, hé bien ça prend une poêle ou un chaudron en fonte. N'ayez pas peur d'en acheter usagées. On vous les laissera pour une bagatelle. Choisissez le modèle que vous aimez. Qu'il y ait un peu de rouille, un peu de taches, cela importe peu. La fonte est presque toujours récupérable. 
Si vous avez les moyens d'en acheter un ensemble neuf, sautez à l'étape 3. 

Il ne faut pas avoir peur, tout ce qu'il faut c'est un peu d'huile de coude

2. Vous voilà donc propriétaire d'une merveille de l'ingénierie en cuisine. Il faudra passer à l'action. Le nettoyage. Il n'y a qu'une règle. La fonte est poreuse et elle absorbe ce avec quoi elle est mise en contact. Évitez donc les produits chimiques et les trempages. Personnellement, en cas de dernier recours j'utilise du bicarbonate de soude et du vinaigre. Je leur prépare un petit bain et je frotte. On peut aisément utiliser une laine d'acier. 
Vinaigre et bicarbonate de soude. Attention, à ne pas répéter trop souvent
puisque le vinaigre est très acide. 

Bien récurée


3. Ho qu'elles sont belles ! Il faut les protéger si on veut qu'elles soient agréables à utiliser. Nos grands-mères diraient : Culotter la fonte. Prenez un petit linge et trempez-le dans un corps gras au choix (oui oui...). Graissez toute la poèle, intérieur comme extérieur et enfournez-la à l'envers à 350 F pendant 1h. N'oubliez pas de tapisser votre four de papier allu pour éviter d'avoir à le nettoyer dans son entier. Laisser refroidir avant de sortir. 




4. Voilà ! Prêtes à l'utilisation. Allez-y cuisinez ce dont vous avez envie. Plus vous cuisinerez plus la poêle se fera une ''culotte'' et plus vous pourrez cuisiner des aliments délicats. Commencez donc par un bon steak !

5. Lorsque vous la lavez, les premières semaines seulement, avant de la ranger graissez-la à nouveau légèrement. Rappelez-vous que la fonte est poreuse. Vous verrez qu'au bout de quelques semaines vous n'aurez plus besoin de le faire et votre poêle sera aussi efficace qu'une anti-adhésive. 

6. Si au bout d'un certain temps vous trouvez que votre fonte se déssèche, que les aliments collent au poêlon, re-culottez-la :) 

No Responses to Cuisiner à la poêle de fonte (culotter une poêle)